Aller à…

RSS Feed

DOSSIER: Le géant Matt Rempe jette les gants contre le puissant Ryan Reaves et mets encore une fois sa santé en jeu


  Daniel Vanier

Décidément le jeune joueur de centre des Rangers de New York, Matt Rempe, fait de gros efforts pour tenter de faire sa marque en tant que bagarreur dans la Ligue nationale de hockey.Cependant, il en fait peut-être un peu trop. Il vient encore une fois de jeter les gants dans le match d’hier soir opposant les Rangers de New York. Rempe n’a pas l’habitude de choisir ses adversaires, il prend habituellement le meilleur bagarreur de l’autre formation et il l’a fait encore en acceptant un défi du dangereux Ryan Reaves.

Matt Rempe affronte Ryan Reaves

Les amateurs de bagarres attendaient le match entre les Rangers et les Maple Leafs avec impatience. Nombreux étaient ceux qui espéraient un combat entre le jeune prétendant qu’est Matt Rempe à, Ryan Reaves. Celui qui est encore considéré comme le meilleur bagarreur de la LNH, même s’il commence à vieillir et est moins dominant qu’il l’était.
Finalement, le duel a eu lieu et Rempe s’est très bien débrouillée lors de ce combat, comme le mentionne un expert en la matière, Georges Laraque :

Notons que c’est Reaves qui cherchait Rempe, car il l’avait invité plus tôt dans le match, mais Rempe avait refusé, avant de finalement accepter l’invitation de Reaves avec 5 minutes à jouer.

4 combats en 7 matchs

Âgé de seulement 21 ans, Matt Rempe a disputé seulement 7 matchs dans la LNH jusqu’ici. Il a déjà laissé tomber les gants 4 fois ! Il n’a toutefois pas remporté ces 4 combats. On pourrait lui donner une fiche d’une victoire, 2 matchs
nuls et une défaite. Une cinglante défaite toutefois. Voici une rétrospective de ses 3 combats précédents celui avec Reaves.
Il a d’abord affronté Matt Martin lors du Stadium contre les Islanders lors e son 1er match. Matt Rempe devenait ainsi le 1er joueur à faire ses débuts dans la LNH, lors d’un match à l’extérieur. Le colosse de 6 pieds huit pouces a bien fait lors de ce 1er combat dans le circuit Bettman et on peut lui attribuer la victoire. Jugez-en par vous-même dans la vidéo qui suit:

Ensuite Matt Rempe n’a joué que 5 minutes contre les Stars et il a donc été tranquille par la force des choses. Puis à son 3e match, il a été expulsé de la partie après 2 minutes et 25 secondes de jeu, écopant de 17 minutes de pénalité sans jeter les gants, pour un coup très dangereux sur Nathan Bastian des Devils :

À son 4e match lors d’un affrontement contre les Flyers , Rempe a jeté les gants contre un des meilleurs bagarreurs de la LNH : Nicolas Deslauriers. Ce fut ce qu’on appelle «un combat pour hommes». On pourrait dire ici que ce fut un match nul, bien que certains donnent l’avantage à Deslauriers :

Ensuite, dès le lendemain, Matt Rempe jetait encore les gants. Cette fois-ci, ce fut contre Mathieu Olivier et il a subi une véritable raclée, pour sa 1re défaite officielle dans la LNH :

Rempe mets sa santé en jeu

4 combats en 7 parties c’est beaucoup trop. Ces combats sont peut-être spectaculaires, mais le jeune homme mets véritablement sa santé en jeu en se battant aussi souvent:

Des combats planifié qui peuvent et doivent être évités

Sans être l’apôtre de la violence, l’auteur de ces lignes ne déteste pas un combat quand cela survient sous le coup de l’émotion, ou pour protéger un coéquipier. Toutefois, comme on peut le constater, les 4 combats de Matt Rempe sont presque tous déjà planifiés. Ce sont soit des défis qu’il a envoyés ou qu’il a reçus, mais sans aucun rapport avec le match en cours. Ce genre de combat n’a plus sa place dans la LNH. Rempe devrait donc cesser cela et se concentrer à jouer du hockey robuste et non pas à offrir un spectacle. D’ailleurs, sur le plan hockey il ne se débrouille pas si mal avec un but et une passe dans ses septs parties.

Vraiment, les Rangers de New York devraient avoir une sérieuse conversation avec leur jeune joueur et lui donner la directive de jeter moins souvent les gants. Ainsi, ils préserveront la santé d’un jeune homme et leur réputation par el fait même.

Dans le cas de Matt Rempe, Quelque chose doit tout simplement être fait…avant qu’il ne soit trop tard.

Crédit photo : Larry Brown Sports


Mots clés: , ,