Aller à…

RSS Feed

Si vous l’avez raté : un très beau moment entre Cole Caufield et Yvan Cournoyer


 

 Daniel Vanier 

Cole Caufield a connu une fin de saison magique en obtenant son 1er tour du chapeau en carrière lors du dernier match de la saison des Canadiens de Montréal, contre les Panthers de la Floride. Ce fut sans aucun doute un grand moment de sa carrière.
Caufield a pu voir à travers cette ovation qu’il a reçue lors de ce tour du chapeau, tout l’amour que lui vouait les partisans du CH. Jeudi dernier il a eu la chance de croiser le grand Yvan Cournoyer et d’avoir une conversation avec lui. Dans cette conversation, celui qui était surnommé le «RoadRunner» au cours de sa glorieuse carrière, lui a rappelé à quel point c’était spécial d’être un joueur des Canadiens de Montréal.

«Tu est mon «Roadrunner» à moi !»

Dans cette échange entre les 2 hommes, on a d’abord pu constater que le jeune Cole Caufield était touché par cette rencontre avec un membre du temple de la renommée du hockey, mais aussi que l’illustre Yvan Cournoyer semblait lui aussi voué une admiration sincère au jeune joueur du Tricolore.

« Tu es toi aussi un bon Roadrunner », lui a dit à un certain moment lancé l’ancien capitaine du Bleu-Blanc-Rouge.

Cole Caufield était visiblement ému de recevoir ce compliment par un joueur qui était renommé autant par sa vitesse fulgurante que par son infatigable ardeur au jeu. Il lui a répondu : « Je m’applique à être comme vous »

Cole Caufield lui a ensuite présenté son père qui lui a dit que, bien qu’il était américain, son père lui faisait suivre le Tricolore , car il était un grand partisan des Canadiens de Montréal. Principalement, car il adorait Yvan Cournoyer. La légende a alors rappelé que tout partout au monde, lorsque tu es un joueur du CH, tu te fais reconnaître avant d’ajouter qu’il croyait que Cole Caufield allait devenir très bon et surtout en mentionnant à deux reprises qu’il sera un membre du Canadien pour très longtemps et qu’il allait remporter la Coupe Stanley à Montréal. Il a  terminé en disant à son père : «Il est mon RoadRunner à moi!»

Vous pouvez voir le tout de ce très beau moment entre Cole Caufield et Yvan Cournoyer ici:


Voici un but d’Yvan Cournoyer inscrit lors de la «Série du siècle» entre le Canada et la Russie, publié par le site Balle courbe, où on peut justement le voir exploité toute sa vitesse :


Yvan Cournoyer Mesurait 5 pieds et 7 pouces et pesait 172 livres. Cole Caufield mesure lui aussi 5 pieds et 7 pouces tout en indiquant 166 livres sur le pèse-personne.
Sans dire que Cole Caufield va devenir un aussi grand (en terme de talent..non de taille haha) joueur qu’Yvan Cournoyer, il est vrai qu’il possède le même gabarit et peut donc se servir du jeu de l’illustre ancien numéro 12 du CH comme exemple à suivre et surtout…comme motivation !

L’importance des anciens

La nouvelle administration hockey mené par Jeff Gorton chez les Canadiens semble vraiment vouloir redonner l’importance aux anciens membres de l’équipe, eux qui avaient été écartés de l’organisation par Marc Bergevin. L’auteur de ces lignes a toujours trouvé que Marc Bergevin était un très bon directeur général malgré ses nombreux détracteurs. Toutefois, il n’était pas d’accord avec le fait d’écarter les anciens membres de l’organisation. Pour les joueurs, pouvoir échanger quelques mots avec d’ anciennes légendes est assurément motivants. On a pu voir dans la vidéo postée plus haut, toute l’admiration qu’avait Cole Caufield pour Yvan Cournoyer. Nul doute que cette rencontre va maintenant le motiver. Lui qui, comme il le dit au cours de cette conversation, a déjà regagné beaucoup de confiance. Cette conversation avec un aussi grand joueur qui lui donne des conseils tout en lui rappelant qu’il possède beaucoup de talent ne peut qu’être motivant et bénéfique pour Cole Caufield.
La présence des anciens a donc une grande importance. Bravo au nouveau personnel hockey des Canadiens de Montréal de l’avoir fait revivre !
Crédit photo : Canadiens.com


Mots clés: , , ,