Aller à…

RSS Feed

Formation du CH-Match Canadiens vs Sharks


  Daniel Vanier

Les Canadiens de Montréal ont finalement mis fin à leur séquence de 4 défaites consécutives en offrant une bonne performance et en étant bien appuyé par un Samuel Montembeault tout simplement fumant. Le tout a donné une victoire de 4-3 contre les Ducks d’Anaheim. Ils tenteront de continuer sur leur lancée alors qu’ils rendent cette fois-ci visite aux Sharks de San Jose dans un match qui se déroulera tôt, car la rondelle sera déposée sur la patinoire du SAP Center dès 15h30 heure de l’Est !

L’alignement partant

.

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, avec la blessure de Rafaël Harvey-Pinard, Martin St-Louis a seulement 12 attaquants. Il n’y aura donc pas de changement

Défendons-nous!

Du côté de la défensive, il semble qu’il n’y aura pas de changement non plus. Ce sera donc Mattias Norlinder qui sera le défenseur laissé de côté.

Arrêt-Stop, on ne passe pas

Ce sera Cayden Primeau qui défendra la cage du Tricolore. Jake Allen sera son second :

Voici la formation projetée du Tricolore qui sera utilisée par Martin St-Louis contre les Sharks:

Attaquants :

Alex Newhook- Nick Suzuki -Brendan Gallagher

Cole Caufield – Christian Dvorak – Juraj Slafkovský

Josh Anderson-Sean Monahan-Tanner Pearson

Michael Pezzetta -Jake Evans- Jesse Ylonen

Défenseurs :

Mike Matheson – Kaiden Guhle

Jayden Strubble -Johnathan Kovacevik

Gustav Lindstrom-Justin Barron

Gardiens :

Cayden Primeau

Jake Allen

1-Attention à…Tomas Hertl !

Crédit photo : Getty Images

Avec la saison de misère que connaissent les Sharks de San Jose, il est difficile de trouver un joueur qui se démarque. Celui qui produit le mieux, et qui est sans aucun doute le plus talentueux de l’équipe, demeure Tomas Hertl. Le numéro 48 des Sharks a présentement une fiche de 4 buts et 8 passes pour 12 points en 19 parties. Ce n’est pas énorme diront certain. Toutefois, il faut savoir que les Sharks n’ont inscrit qu’un total de 28 buts depuis le début de la saison ! C’est donc un fait d’armes en soi qu’Hertl a une fiche de 12 points. De plus, le choix de 1ere ronde des Sharks(17e au total) en 2012 a inscrit 2 buts au cours de ses 4 derniers matchs. Hertl demeure la plus grosse menace du côté de San Jose et les hommes de Martin St-Louis devront le surveiller de près ce soir !

2- Ne pas prendre les Sharks à la légère !

y Credit photo: Robert Edwards-USA TODAY Sports

 

 

 

Peu importe le sport, on dit toujours qu’il ne faut jamais prendre aucun de ses adversaires à la légère. Cependant, contre certaines formations c’est parfois un peu plus difficile. Les Sharks forment assurément une formation qu’on pourrait prendre à la légère. Après tout, ils n’ont remporté que 3 de leurs 19 matchs cette saison. Ils ont entrepris la saison 2023-24 du bien mauvais pied avec une série de 11 sorties sans victoire. Avec ce début de saison à oublier, les Sharks ont flirté avec un triste record de la LNH pour le plus de matchs sans victoire pour amorcer une saison. Les 11 matchs sans victoire des Sharks placent l’équipe au deuxième rang de l’histoire à ce chapitre. Au cours de tout cela ils ont subi deux massacres consécutifs de 10-1(contre les Canucks)e t de 10-2(contre les Penguins). Ils ont subi une autre raclée de 7-1 pas plus tard qu’hier soir contre le Kraken. Bref, ils n’ont rien en ce moment pour faire frémir de peur leurs adversaires. Il faudra toutefois faire attention du côté des Canadiens d’éviter de tomber dans un piège en croyant que ce sera trop facile. Il ne faudra pas se contenter d’un moyen effort, mais donner tout ce qu’on a. C’est une bonne habitude à prendre que l’adversaire est une puissance ou une équipe de bas-fond. Ce serait donc bien de commencer à prendre cette bonne habitude dès ce soir !

3- Produire en avantage numérique !

Crédit photo : The Associated Press

Lorsque vous ne gagner que 3 parties sur 19, c’est que vous éprouvez des difficultés à tous les niveaux et dans tous les aspects du jeu. C’est effectivement le cas des Sharks de San Jose. Toutefois, un point sur lequel ils éprouvent vraiment beaucoup de difficulté est lorsque vient le moment de se défendre à court d’un homme. En effet, les Sharks ont un pourcentage de réussite de 72.5% en désavantage numérique, bon pour l’avant-dernier rang de la LNH. Seul Le Wild a fait pire avec un pourcentage de réussite de 69. Si l’occasion se présente, les joueurs du CH devront donc profiter de cette lacune flagrante chez leur adversaire et inscrire un ou plusieurs buts en avantage numérique. Cela viendra briser les reins des Sharks. Cole Caufield, pour un, est sur une disette inhabituelle dans son cas, avec aucun but au cours de ses 6 derniers matchs. Son dernier but remonte au 11 novembre alors qu’il avait inscrit le but victorieux en surtemps contre les Red Wings. S’il pouvait inscrire un but en avantage numérique ce soir, cela lui enlèverait assurément beaucoup de pression sur les épaules. Bref, il faudra avoir l’instinct du tueur ce soir et profiter des occasions qui s’offrent pour mettre le match hors de la portée de l’adversaire.

En suivant ces 3 clés, les Canadiens pourraient ajouter une 2e victoire dans ce voyage !

Crédit photo d’entête : Montreal Hockey Now


Mots clés: ,