Aller à…

RSS Feed

VIDÉOS: Une entrée en matière plus que réussie pour Cole Caufield


Par Daniel Vanier

Les partisans des Canadiens de Montréal avaient bien hâte de voir Cole Caufield à l’oeuvre chez les pros. En fait, on peut même dire qu’il y a très longtemps qu’un joueur repêché par les Canadiens avait soulevé autant d’enthousiasme chez les fans de la formation montréalaise. Le moins qu’on puisse dire est que le nouveau numéro 44 du Rocket ne les a pas déçus. Il a connu un départ canon en inscrivant 2 buts, dont le but gagnant, en plus d’obtenir une passe dans la victoire d’hier soir du Rocket contre les Marlies de Toronto.

Voici quelques vidéos des moments forts de Cole Caufield à ses premiers pas dans la Ligue Américaine.

Un véritable buteur

Après une période de jeu, c’était 1-0 pour les Marlies. Cole Caufield n’a pas perdu de temps en 2e période pour s’inscrire au sommaire et égaliser la marque pour le Rocket, puisqu’il a compté à 1 minute et 28 secondes. Pour ce premier but chez les pros, l’ailier droit a utilisé son arme de prédilection: Un vif tir sur réception alors qu’il est positionné à la droite du gardien de but adverse. Ce fut un but marqué en avantage numérique et il faut mentionner la superbe passe de Jordan Weal sur ce jeu. Vous pouvez voir le tout ici:

Le premier choix du CH en 2019 a ensuite ajouté un 2e but à 9 minutes et 43 secondes de la 3e période. Ce but donnait alors l’avance 4-3 au Rocket et allait devenir le but gagnant. Caufield a effectué un superbe effort pour marquer ce filet. Il s’est dirigé à pleine vitesse vers le but défendu par Joseph Woll avant de décocher un très bon tir, puis il s’est emparer de son propre retour pour déjouer le gardien. Admirez le tout dans la vidéo qui suit :


Des mains magiques

Entre ses deux buts, Cole Caufield a aussi obtenu une passe sur le but du capitaine Xavier Ouellet. Les responsables du compte Twitter disent que la mise en scène était parfaite, mais nous croyons plutôt qu’il a perdu le disque alors qu’il allait tirer. Quoi qu’il en soit, on a pu voir encore une fois les mains magiques du talentueux attaquant qui a déjoué 3 joueurs des Marlies sur ce jeu. Jugez-en par vous-même en visionnant la vidéo qui suit :

Un coup de patin impressionnant

Cole Caufield nous a aussi démontré ses talents de patineur. Il était souvent bien trop rapide pour plusieurs joueurs des Marlies. Sa vitesse l’a aidé à se démarquer facilement du défenseur du club-école des Maple Leafs et obtenir une bonne chance de marquer sur le jeu qu’on peut visionner ici:

Des buts à tous les niveaux jusqu’ici

Avec ses deux buts hier soir, Cole Caufield a marqué des buts à tous les niveaux du hockey où il a joué jusqu’ici dans sa carrière de hockeyeur et pas seulement un ou deux. Ses détracteurs vont bientôt être à court d’arguments :

Ce n’est qu’un match mais..

Ce fut un excellent match de la part de l’américain natif de Stevens Point qui est situé dans l’État du Wisconsin. Il a multiplié les beaux jeux et surtout démontré qu’il était capable de produire malgré que les attentes envers lui sont élevées. Voilà une qualité qui va beaucoup l’aider, car on sait que les partisans du CH sont très critiques envers les joueurs de leur équipe favorite. Il faut tout de même faire attention…Ce n’est qu’un match. Il ne faudrait pas que les partisans des Canadiens voient en lui une vedette assurée et exiger qu’il vienne sauver le Tricolore après cette partie. Toutefois, les fans du CH peuvent être souriants. Caufield a du talent, c’est indéniable. Jusqu’à quel point ? L’avenir le dira. Pour le moment, il faut garder un juste milieu. Si Caufield avait connu un mauvais premier match, cela n’aurait pas voulu dire qu’il n’est pas assez fort pour la Ligue Américaine, Cependant, un très bon match comme hier ne veut pas dire non plus qu’il est trop fort pour cette ligue non plus. C’est simplement un très bon départ de sa part, et c’est quand même très positif.
Les Canadiens de Montréal ont un véritable petit bijou entre les mains. Il suffit maintenant de se montrer patient et de prendre le temps de bien le polir !
Crédit photo : Sportsnet

Mots clés: , , ,