Aller à…

RSS Feed

Rions un peu : Evgeni Malkin nargue les joueurs des Flyers


  Daniel Vanier

La rivalité entre les Penguins de Pittsburgh et les Flyers de Philadelphie remontent à plusieurs années. Cette rivalité surnommée «la bataille de la Pennsylvanie» perdure depuis les années 70. La rivalité Penguins-Flyers était présente en raison de la proximité des deux clubs.

Evgeni Malkin nargue les joueurs des Flyers

Qui dit rivalité, dit «Trash talk». Il va sans dire que lorsque les joueurs des deux équipes ne s’aiment pas, les couteaux volent bas et les insultes sont monnaie courante. Le match d’hier n’a pas échappé à la règle et on a pu voir que le talentueux Evgeni Malkin ne donne pas sa place quand vient le temps de répondre aux insultes par d’autres paroles blessantes et disons…quelque peu vulgaires!

En effet, a 6 minutes et 9 secondes de la 3e période, Malkin a été chassé en compagnie de Scott Laughton des Flyers pour rudesse. Les deux joueurs se sont invectivés au banc des pénalités qui était déjà occupé par 2 autres joueurs des Flyers. À un certain moment on peut voir le numéro 71 des Penguins pointer le tableau indicateur et dire à Laughton (et par le fait même aux autres joueurs des Flyers assis au banc des pénalités) « YEAH??? What is the score f@cking a$$h*le!» que nous pouvons traduire par «Ah oui ?Quel? est le score trou du cul ?!»Il faut préciser ici que Malkin venait de marquer un peu moins de 2 minutes auparavant et qui portait la marque 4-1 en faveur de son équipe.

C’est difficile de ne pas sourire en voyant la réplique acerbe de Malkin. Vous pouvez voir le tout dans la vidéo qui suit:


Lutte pour les «Wild card» de l’Est

Les penguins ont dont remporter la match d’hier par le score de 4-1. Avec cette défaite, les Flyers ont gagné une seule de leurs 6 dernières parties. Ils sont au 13e rang de la LNH avec 46 points en 40 parties. De leur côté, les Penguins ont remporté 4 de leurs 6 derniers matchs et se retrouvent a 17e rang avec 44 points , mais avec un match de moins de jouer que leurs rivaux de la Pennsylvanie. La rivalité des deux équipes est donc rehaussée par la course aux deux «Wild cards» donnant les deux derniers billets d’entrée pour une participation aux séries éliminatoires dans l’Est. Il rester encore beaucoup de hockey, mais les Flyers et les Penguins risquent d’être impliqués dans cette course pour le reste de la saison et cela va donc donner du hockey très intéressant à suivre !
Crédit photo : The Athletic


Mots clés: ,