Aller à…

RSS Feed

Le tir d’Arber Xhekaj parmi les meilleurs de la LNH


  Daniel Vanier

Les Canadiens de Montréal ont encaissé une 2e défaite consécutive en s’inclinant 4-3 contre les Capitals de Washington hier soir au Centre Bell. Il y a eu toutefois de bons moments pour les partisans des Canadiens et le 2e but de la saison d’Arber Xhekaj fut assurément un de ceux-ci.

Le boulet de canon d’Arber Xhekaj…parmi les plus puissants de la LNH

Le colosse défenseur a décoché un puissant tir frappé de la ligne bleue qui a complètement mystifié le gardien des Capitals, Darcy Kuemper. C’était le 1er but de «Wi-fi» depuis le mois de novembre…et c’en fut tout un ! La puissance de son tir fut vraiment impressionnante. La LNH a répertorié son tir à 102,2 mph. Selon le site NHL Edge, c’est le troisième lancer le plus puissant enregistré cette saison dans la LNH. Seuls Colin Miller des Kings (102,59 mph) et Darren Raddysh (102,40 mph) du Lightning ont effectué des tirs plus puissants que Xhekaj. Vous pouvez voir ce boulet de canon ici :

Un but pour le Kosovo

Ce but fut aussi un but spécial pour la famille Xhekaj. Les parents de Xhekaj sont arrivés au Canada dans les années 1990 et se sont rencontré à Hamilton. Sa mère, Simona, a quitté la République tchèque, alors que son père Jack est un Albanais Kosovar.

Samedi, c’était le jour de l’Indépendance pour le Kosovo, qui a déclaré son indépendance de la Serbie le 17 février 2008. C’était la seconde déclaration de l’indépendance par le Kosovo qui avait obtenu son indépendance pour la 1re fois le 7 septembre 1990.

Le père du «shériff» avait appelé son fils pour une demande spéciale. Voici ce qu’Arber Xhekaj racontait à ce propos:

“Mon père ne m’appelle jamais habituellement avant les parties. Il est toujours au travail.” Racontait Xhekaj à propos de son paternel qui est soudeur pour la compagnie National Steel.« mais ce weekend, c’était la 1re fois qu’il m’appelait. Il m’a dit :« Compte un but pour moi et pour la Journée de l’Idépendance du Kosovo.»

Arber Xhekaj a donc exaucé le souhait de son père de splendide façon.

Le numéro 72 continue de prouver qu’il est loin d’être seulement utile aux Canadiens comme bagarreur. Il possède aussi beaucoup de talent. Plus il se développe et plus il démontre toute l’étendue de ses habiletés. Les Canadiens de Montréal ont vraiment mis la main sur un joueur très spécial !

Crédit photo : Sportsnet


Mots clés: