Aller à…

RSS Feed

Le ménage à trois devrait se terminer bientôt chez les Canadiens de Montréal


  Daniel Vanier

La signature d’une nouvelle entente par Samuel Montembeault est une bonne nouvelle pour les partisans des Canadiens qui sont heureux de voir un de leurs favoris obtenir un juste pacte et une belle récompense. Ce geste de la part de Kent Hughes démontre aussi un grand vote de confiance de l’état-major des Canadiens de Montréal envers le gardien natif de Bécancour.

Samuel Montembeault le numéro 1

Il va sans dire qu’avec ce nouveau pacte, Samuel Montembeault deviendra vraisemblablement le gardien de confiance de l’équipe. Non, il n’a pas été officiellement annoncé par les Canadiens qu’il avait hérité du rôle de gardien partant. Aussi, malgré cette belle augmentation de salaire pour le numéro 35 du CH, Jake Allen restera le gardien le mieux payé de l’organisation pour les deux prochaines saisons en raison de son salaire de 3,85 M$. Montembeault est tout de même en droit d’être considéré comme l’homme de confiance devant le filet à court et moyen terme. C’est surtout ce point que vient confirmer ce nouveau contrat accordé par Kent Hughes. De plus ses statistiques viennent bien appuyer cette belle marque de confiance de la part de Kent Hughes. Comme le rapportait Simon-Olivier Lorange du quotidien La Presse. Voici ce qu’il écrivait dans son texte, « Contrat de Samuel : Une bonne affaire pour les deux camps (l’un plus que l’autre) » :

«Avec un taux d’efficacité de ,948 et une moyenne de seulement 1,47 but accordé par tranche de 60 minutes, Montembeault est l’un des meilleurs gardiens de la LNH, sinon le meilleur, à cinq contre cinq. Il a déjà sauvé quelque sept buts dans ce contexte. Toutes phases de jeu confondues, le voilà à ,910 et 2,73. Surtout, sa fiche gagnante de 5-3-1 est bien supérieure à celle de son équipe (10-11-2). Et il a aidé l’équipe canadienne à gagner la médaille d’or au plus récent Championnat du monde.»

Bref, «Monty» a prouvé amplement qu’il a sa place dans la LNH et qu’il peut être efficace comme gardien numéro 1.

Quel gardien partira?

Il va sans dire que si on s’est entendu Samuel Montembeault, ce n’est certainement pas pour l’échanger sur-le-champ. Il faut donc s’attendre à voir Kent Hughes procéder à une transaction impliquant un de ses deux autres gardiens bientôt

Jake Allen et Cayden Primeau peuvent maintenant se partager à deux les rumeurs de transaction.L’un des deux devra assurément faire ses valises. Lequel ? Rien n’est encore certain. Jake Allen est probablement celui qui a la meilleure valeur présentement, même si elle baisse un peu due à son trop gros salaire comme gardien numéro 2.

Kent Hughes a aussi l’option de soumettre Cayden Primeau au ballotage. Un retour à Laval pourrait être bénéfique pour le jeune cerbère de 24 ans même si, comme il dit il apprend à chaque match qu’il dispute à Montréal:

Cependant, le risque est très élevé de voir Cayden Primeau être réclamé par une autre formation et de le perdre ainsi pour rien. C’est pourquoi il serait surprenant de voir Kent Hughes prendre cette option. La valeur de Primeau n’est toutefois pas très élevée non plus sur le marché des transactions. La logique serait donc de voir Jake Allen être expédié sous d’autres cieux, quitte à possiblement payer une partie de son salaire. Des équipes très faibles devant le filet comme les Blue Jackets de Columbus et les Sharks de San Jose pourraient être intéressées à Jake Allen. D’autres équipes manquant un peu de profondeur devant le filet comme le Lightning de Tampa Bay, les Oilers d’Edmonton et les Flyers de Philadelphie pourraient aussi être sur les rangs. 

Chose certaine, le ménage à trois devrait se terminer bientôt à Montréal et il sera très intéressant de voir la décision que prendra Kent Hughes pour régler cette situation.

Crédit photo : Daily hive

Source :  Simon-Olivier Lorange, « Contrat de Samuel Montembeault Une bonne affaire pour les deux camps (l’un plus que l’autre) », La Presse


Mots clés: , ,