Aller à…

RSS Feed

VIDÉOS : Un combat pour hommes et un match très physique pour Josh Anderson


  Daniel Vanier

C’est un euphémisme que de dire que l’ailier droit des Canadiens de Montréal, Josh Anderson, connaît une saison difficile. Lorsqu’on a seulement 2 passes à notre fiche après avoir disputé 23 matchs et qu’on gagne un salaire de $5 500 000…cela fait cher du point. Disons qu’il est normal d’être qualifié de décevant autant par les supporteurs de l’équipe que par les journalistes couvrant les Canadiens.

Josh Anderson est censé être ce qu’on appelle un attaquant de puissance. C’est-à-dire, qu’il peut aider normalement son équipe en marquant des buts, mais aussi en distribuant de nombreuses et robustes mises en échec. Non seulement il ne marque pas de buts cette saison, mais on le voit trop peu souvent utilisé son gros gabarit pour faire souffrir ses adversaires le long des bandes. Car il faut bien l’avouer, sur ce 2e aspect, on n’a pas vu souvent non plus Josh Anderson faire tourner les têtes dans cette catégorie non plus. Toutefois, lors du match de jeudi soir contre les Panthers, on a enfin pu voir le Josh Anderson des beaux jours sur le plan physique.

Josh Anderson était dominant physiquement

Josh Anderson a fait mal aux joueurs des Panthers toute la soirée en distribuant 5 mises en échec des plus viriles. Regarder celle-ci contre Sam Bennett :

Le jeu physique et la grande vitesse de Josh Anderson provoque de nombreuses choses. Ici Gustav Forsling se débarrasse de la rondelle en voyant arriver le train Anderson et cela va provoquer un dégagement refusé aux Panthers:

Anderson aurait dû obtenir un tir de pénalité

Le jeu physique et rapide de Josh Anderson fait peur aux défenseurs adverses, mais les forcent aussi parfois à prendre des pénalités.
Le numéro 17 du Tricolore aurait pu avoir une chance en or de se libérer de cet immense fardeau pesant sur ses épaules avec cette disette de 23 matchs sans marquer. Anderson aurait mérité de bénéficier d’un tir de pénalité alors qu’il allait s’échapper seul vers Sergei Bobrovsky, mais qu’il fut accroché par le défenseur des Panthers, Gustav Forsling (encore lui !) sur ce jeu. Regarder d’ailleurs sa réaction ici lorsqu’il a vu que ce n’était pas le cas :

Cela ne veut pas dire qu’Anderson aurait assurément déjoué Sergei Bobrovsky, mais l’ancien choix de 4e ronde des Blue Jackets en 2012 (95e au total) aurait du avoir au moins l’occasion de le faire. C’est tout simplement un non-sens que les officiels ont laisser passer cela sans appeler un tir de pénalité et qu’ils se sont contenté de donner une simple pénalité de 2 minutes au défenseur des Panthers

Une bagarre peut-être pas totalement inutile

Puis, avec seulement 43 secondes à jouer, Josh Anderson a accepté l’invitation du robuste ailier gauche des Panthers de la Floride, Jonah Gadjovich a engagé le combat. Ce dernier a du regretter sa témérité, car Anderson l’a complètement détruit et Gadjovich a quitté le match avec le visage tuméfié et ensanglanté après avoir ressemblé à un véritable «punching-bag».
Voici la bagarre en fin de partie:

Plusieurs intervenants ont qualifié cette bagarre d’inutile, puisque le match était déjà presque terminé. Il est vrai que ce combat n’aura aucun impact sur la partie de jeudi. Il en aura peut-être un toutefois sur les prochaines performances de Josh Anderson. Ce combat lui aura permis de passer sa frustration et en un certain sens de reprendre un peu confiance en lui en remportant haut la main ce combat pour hommes.

Le retour de Josh?

Martin St-Louis a tenu des propos très positifs sur son gros attaquant de 6 pieds 3 pouces et 224 livres. :

«Josh est de retour. Vous l’avez vu. Il était fâché. Josh est de retour.»

Nick Suzuki fut lui aussi impressionné par la performance de son coéquipier. Le capitaine du CH a lui aussi eu des propos très positifs sur Anderson :
«Lorsqu’il joue comme cela, il est très difficile à stopper. Les défenseurs ont peur de lui lorsqu’ils le voient descendre vers eux à pleine vitesse».

Ce fut donc une excellente performance de Josh Anderson. Il lui reste maintenant à répéter cette performance avec régularité et non seulement les buts vont finir par venir, mais il sera aussi très utile aux Canadiens de Montréal sur d’autres aspects.

Crédit photo : Sportsnet


Mots clés: , , , ,