Aller à…

RSS Feed

Formation du CH-Match Coyotes vs Canadiens


  Daniel Vanier

Les joueurs du Tricolore ont offert un autre bel effort samedi après-midi dernier, alors qu’ils affrontaient les Devils au Prudential Center à Newark dans le New Jersey. Malheureusement, le manque d’opportunisme du Tricolore et une punition au Capitaine Nick Suzuki en 3e période sont venus ruiner les chances de victoire du Tricolore. Les hommes de Martin St-Louis ont ainsi subi une 5e défaite consécutive. Cette fois-ci par la marque de 4-3. Ils tenteront maintenant de se reprendre alors qu’ils recevront la visite des Coyotes de l’Arizona qui forment une des pires formations de la ligue. La formation du désert se retrouve au 28e rang de la LNH avec une fiche de 23-29-5. Ils ont aussi subi la défaite lors de leurs 12 derniers matchs. Ce sera donc 2 formations qui n’ont pas savouré la victoire depuis longtemps qui vont s’affronter. Laquelle des deux sortira gagnantes de ce duel ? C’est ce que nous saurons ce soir ! La rondelle sera déposée sur la patinoire du Centre Bell dès 19 heures, heure de l’Est!

L’alignement partant

.

À l’attaque !

: Du côté de l’attaque, aucun changement.

Défendons-nous!

Du côté de la défensive, il n’y aura pas de changement non plus. Jayden Struble est encore incommodé et ne pourra pas prendre part au match de ce soir :

Arrêt-Stop, on ne passe pas

 Martin St-Louis va donner le départ à Samuel Montembeault. Jake Allen sera son second :

Voici la formation projetée du Tricolore qui sera utilisée par Martin St-Louis contre les Coyotes :

Attaquants :

Cole Caufield- Nick Suzuki -Juraj Slafkovský

Joshua Roy-Alex Newhook-Josh Anderson

Joel Armia-Jake Evans-Brendan Gallagher

Tanner Pearson – Colin White-Jesse Ylonen

Défenseurs :

Kaiden Guhle- Mike Matheson

Arber Xhekaj -David Savard

Johnathan Kovacevic-Jordan Harris

Gardiens :

Samuel Montembeault

Jake Allen

Les 3 clés du match !

 

1-Attention à…Logan Cooley !

Crédit photo : Rich Graessle/NHLI via Getty Images)

Lorsque Logan Cooley connaissait un bon début de saison avec les Coyotes alors que  Juraj Slafkovsky peinait à produire avec les Canadiens, de nombreux intervenants remettaient en question le  choix qu’avait fait les Canadiens pour le tout 1er choix du repêchage de 2022. Depuis, Slafkovsky s’est mis à produire et les critiques sont moins nombreuses. Toutefois, Logan Cooley continue  lui aussi de bien faire. Il a une fiche  de  8 buts et 19 passes pour 27 points en 57 parties ( Slkafkovsky a de son côté 30 points en  58 matchs ). Logan Cooley a été blanchi lors de ses 3 derniers matchs, mais il sera sûrement motivé ce soir pour tenter de prouver qu’il était le meilleur joueur disponible de cet encan. Cela restera toujours à prouver, mais chose certaine, Logan Cooley possède suffisamment de talent pour faire mal à une formation adverse. Les hommes de Martin St-Louis ont donc tout intérêt à le surveiller de près ce soir !!!

 

2- Être prêt dès le départ…

Crédit photo : FRANÇOIS ROY, ARCHIVES LA PRESSE

Comme nous le mentionnons dans l’introduction, les Coyotes viennent de subir 12 défaites consécutives. Il faut donc s’attendre à les voir sortir en lion. Les joueurs du CH devront donc être prêts dès le départ et résister aux attaques des Coyotes. Par la suite, il faudra organiser de  bonnes sorties de territoire pour orchestrer des contre-attaques efficaces. Si on parvient à inscrire le 1er but du match, on pourra ensuite prendre le momentum. Il faudra attaquer la zone des Coyotes et profiter des opportunités qui s’offrent. Le 1er trio doit redevenir la bougie d’allumage du CH ce soir et donner l’exemple. Cependant, les 3 autres trios devront suivre et mettre eux aussi la main à la pâte  ! 

3- et le demeurer durant tout le match ! !

Si les Canadiens parviennent  à prendre les devants, ils doivent s’assurer ensuite de ne pas lever le pied de la pédale de l’accélérateur par la suite.

Martin St-Louis discutait justement de cela hier avec les journaliste à propos des relâchements qu’on peut voir ces temps-ci avec son équipe :

« Mais là, après une bonne première (période), on se dit “câline, c’est plus facile que je pensais”. Et là, on n’est plus dans la même boîte. On est dans une boîte que je dirais “medium” ou facile. Et quand tu tombes dans cette boîte-là, tu n’es pas aussi alerte. Il faut donc rester dans la boîte difficile, comme en première période, pendant 60 minutes, ce qui n’est pas facile à faire mentalement. Mais c’est la réalité. Si on est capable de rester dans cette boîte-là, alors on va être alerte plus longtemps et on ne se tirera pas dans le pied. »

Donc, les joueurs du CH doivent suivre les directives de leur entraineur et de demeurer concentré et jouer avec intensité durant les 60 minutes du match !

 

En suivant ces 3 clés, les Canadiens pourraient enfin  mettrre un terme à cette horrible séquence de défaites !

Crédit photo d’entête : The Streamable