Aller à…

RSS Feed

Transaction à 3 équipes : le défenseur David Savard passe au Lightning de Tampa Bay


Par Daniel Vanier

Les choses continuent de bouger rapidement dans la LNH. Cette fois-ci, ce sont les Blue Jackets qui ont trouver non seulement une équipe intéressée au défenseur David Savard (cela n’était toutefois pas tellement compliqué), mais aussi une autre formation pour les aider à formaliser cette transaction.

Une transaction à 3 équipes

En effet, c’est donc une transaction à trois équipes qui a aussi impliqué les Red Wings de Detroit. Ce qui a rendu la tâche difficile aux directeurs généraux est le salaire de David Savard. C’est pourquoi ils ont dû demander aux Red Wings de Détroit d’embarquer dans la danse avec eux.

La transaction va donc comme suit : David Savard se retrouve avec les champions en titre de la coupe Stanley. En retour, ceux-ci ont dû déboursé un choix de première ronde en 2021 et un choix de troisième ronde en 2022 aux Blue Jackets pour mettre la main sur le défenseur.

De plus, ils ont aussi envoyé leur choix de quatrième ronde au prochain repêchage aux Red Wings. En retour ceux-ci acceptent de payer une partie du salaire du défenseur âgé de 30 ans.

Le Lightning a annoncé l’acquisition du défenseur québécois sur son compte Twitter :


Qui va payer quoi ?

Le but de séparer le salaire de l’ancien choix de 4e ronde des Blue Jackets (#94 au total) en 2009 était pour que le lightning puisse respecter la masse salariale. L’entente va donc comme suit : les Blue Jackets seront responsables de la moitié du salaire de 4,25 millions $ de Savard, tandis que les Red Wings ont accepté d’en prendre le quart. Le Lightning va donc débourser seulement le quart du salaire de Savard, donc un peu plus d’un million et le DG de la formation de Tampa Bay, Julien Brisebois, pouvait ainsi compléter la transaction tout en respectant le plafond salarial.
Le Lightning a toutefois dû se départir d’un choix supplémentaire pour y arriver. Toutefois, ils en ont profité pour obtenir en retour le défenseur de la Ligue américaine Brian Lashoff. Ce dernier va continuer à jouer pour le club-école des Red Wings, les Griffins de Grand Rapids, même après l’échange.

Un joueur convoité

Il ne faut pas oublier que David Savard deviendra joueur autonome à la fin de la saison. Il était l’un des joueurs les plus recherché sur le marché des transactions à l’approche de la date limite de lundi. Le DG des Blue Jackets de Columbus, Jarmo Kekalainen, lui a d’ailleurs rendu un bel hommage :

« David Savard est un vrai professionnel, et il a contribué de façon importante à notre organisation dans les 10 dernières années. Il n’a jamais fait passer son succès personnel devant celui de l’équipe, il a été un coéquipier exemplaire dans le vestiaire et il a toujours représenté dignement les Blue Jackets à l’extérieur de la patinoire. »

Le Lightning améliore donc une défensive qui était déjà puissante avec l’acquisition d’un défenseur droitier fiable qui a joué tout juste un peu moins de 20 minutes par match en moyenne cette saison. De plus, on n’a pas eu a laisser partir aucun morceau important de l’équipe pour effectuer cette amélioration. Comme le dit le journaliste Martin Leclerc, c’est très impressionnant et en plus, le Lightning devrait pouvoir compter sur les services de Nikita Kucherov une fois les séries éliminatoires arrivées:

Les champions en titre seront donc encore une fois une équipe à surveiller lors des prochaines séries éliminatoires.

Le doyen chez les Blue Jackets

David Savard a joué 10 saisons avec Columbus. Il était à égalité avec l’ailier droit Cam Atkinson comme joueur ayant le plus d’ancienneté dans l’organisation des Blue Jackets. Ces derniers temps, il ne jouait pas, car il était laissé de côté lors des derniers matchs de son équipe dans le but d’éviter une blessure pendant qu’il était en attente d’une transaction.

Il a récolté 166 points en 597 parties en saison régulière dans la LNH, toutes avec les Blue Jackets.

Le directeur général du Lightning, Julien BriseBois, avait pourtant mentionné dans les dernières semaines qu’il ne ne s’attendait pas à bouger avant la date limite des échanges, en raison du manque d’espace de sa formation sous le plafond salarial. Il semble toutefois qu’il a trouvé un moyen de le faire. On se doit de féliciter le directeur général du Lightning pour avoir fait preuve d’ingéniosité et d’audace dans ce dossier.
Crédit photo : News Bloc
Sources : RDS et Twitter

Mots clés: , , , , , , ,