Aller à…

RSS Feed

VIDÉO : Vasili Demchenko ne semble pas mauvais du tout !


Par Daniel Vanier

Marc Bergevin vient de faire signer un contrat d’un an à Vasili Demchenko, un gardien de la KHL qui risque d’être un candidat au poste de second de Carey Price.
Comme la plupart des amateurs de hockey voient moins de matchs de la KHL que de la LNH, il n’est pas un joueur très connu de ce côté-ci de l’atlantique. Nous avons donc fouillé un peu plus pour en savoir plus long sur ce gardien qui semble un beau pari de Marc Bergevin.

De très bons mots d’un ancien coéquipier

le journaliste de TVASports.ca, Anthony Martineau, a contacté Francis Paré, qui a disputé deux saisons (2014-2015, 2015-2016) au sein de la même équipe que Demchenko en KHL. Les deux joueurs évoluaient alors pour le Traktor de Chelyabinsk. Selon lui, le nouveau gardien de l’organisation du Canadien est talentueux et capable de voler des parties à lui seul :

«Ce n’est pas un gros gardien, mais c’est un gars qui va se battre pour chaque rondelle. Il est rapide et a de très bonnes jambières. Pour avoir joué avec lui, je vous confirme qu’il peut voler des matchs à lui seul. Et pour avoir joué contre lui, je peux aussi vous dire qu’il est excellent pour rentrer dans la tête de ses adversaires. C’est un passionné.»

Le gardien de 26 ans semble en effet être très rapide avec ses jambières. En voici un bel exemple dans la vidéo qui suit :

On peut voir dans la vidéo suivante que Demchenko est toujours bien placé, ce qui l’aide grandement à effectuer des arrêts clés. Lorsqu’il doit effectuer un déplacement, il le fait de façon très rapide et il semble aussi posséder d’excellents réflexes :

De bonnes statistiques avec des équipes très moyenne

Le Traktor avec qui Vasili Demchenko a passé la majeure partie de sa carrière jusqu’ici n’est pas une puissance de la LNH. Lors de la saison 2014-15, l’équipe a terminé au 7e rang sur 14 équipes de la Division Est, ensuite 10e la saison suivante. Le pourcentage d’efficacité de Demchenko demeure tout de même très bon avec 0.912. Le gardien qui a joué seulement 18 parties en 2014-15 en a joué maintenant 48 et son pourcentage d’efficacité monte de 0.912 à 0.922. Sa moyenne de buts alloués s’améliore aussi, passant de 2.51 à 2.32. Il réussit aussi ses 3 premiers blanchissages dans la KHL.

En 2016-17 son équipe s’améliore devant lui et termine au 4e rang de la Division Est. Les statistiques de Demchenko s’améliorent aussi et il affiche un superbe pourcentage d’efficacité de 0.933, une moyenne de buts alloués de 2.15 et 4 blanchissages en 25 matchs. En 2017-18, Le Traktor termine 3e et tout continue de bien aller. Lors de la saison 2018-19, cela commence à aller moins bien pour la formation de Chelyabinsk qui termine 8e, mais les statistiques de Demchenko demeure encore une fois excellentes avec un pourcentage d’efficacité de 0.932, une moyenne de buts alloués de 2,20 et 5 blanchissages. En 2019-2020 rien ne va plus pour le Traktor qui figure maintenant au 11e rang de sa Divison. Vasili Demchenko connaît une baisse au niveau des Statistiques, mais continue de bien faire avec un pourcentage d’efficacité de.908 et une moyenne de buts alloués de 2,79.Demchenko passe ensuite au Mettalurg de Magnitogorsk qui est pour sa part au 7e rang de la Division Est. En 14 parties avec eux, l’agile gardien va obtenir un pourcentage d’efficacité de 0.906 et une moyenne de buts alloués de 2.71.

En carrière dans la KHL et bien qu’il n’a pas la plupart du temps évolué avec une équipe de premier plan, Vasili Demchenko a une fiche de 81 victoires et 86 défaites. Certains se sont attardés sur cette fiche a l’apparence négative pour critiquer cette acquisition de la part du DG du Tricolore, puisqu’il a subi plus de défaites qu’il a remporté de matchs, mais lorsqu’on tient compte des formations qu’il avait devant lui, on voit qu’au contraire il a effectué du très bon travail, malgré qu’il ne défendait pas le filet de puissantes équipes. C’est d’ailleurs ce qu’a rapporté son ancien coéquipier, Francis Paré :

«Honnêtement, nous n’avions vraiment pas un gros club. Mais ces deux-là ( lui et Pavel Francouz qui est aujourd’hui avec l’Avalanche) nous permettaient vraiment de compétitionner pour chaque partie, même contre les meilleures équipes de la ligue.Je ne dis pas qu’il va prendre la place de Carey Price, mais c’est sûr et certain qu’il va compétitionner. Évidemment, il aura besoin de quelques matchs pour se familiariser avec les petites patinoires, mais il est extrêmement intelligent et il saura s’ajuster très rapidement.»

Une éthique de travail irréprochable

Paré ajoute que , bien que tous les gardiens désirent être numéro 1, Demchenko va accepter un rôle de substitut :

Il a une super éthique de travail. S’il tombe numéro deux à Montréal, il va accepter son rôle et je suis convaincu qu’il se fera apprécier de ses coéquipiers très rapidement.

Le joueur de centre tient à préciser que le gardien de 6 pieds et 185 livres est un professionnel et qu’on ne risque pas de le voir se plaindre de son statut :

«Pour un joueur, il n’y a rien de pire que de voir un gardien qui boude devant son filet lors des pratiques. C’est tellement frustrant! Mais Demchenko, vous allez voir, va vraiment vouloir bien faire pendant les entraînements.»

Il est trop tôt pour dire que Vasili Demchenko va connaître du succès dans la LNH, mais chose certaine, on entend beaucoup de bien sur ce gardien jusqu’ici et lorsqu’on fouille un peu plus, on constate qu’il semble un beau pari.

Crédit photo :Traktor Chelyabinsk
Source :Anthony Martineau, «Il peut voler des matchs à lui seul», TVA Sports

À lire aussi sur le 7e Match

«The Gronk» rejoint Tom Brady:

Rob Gronkowski va revenir jouer avec Tom Brady

Un coup de théâtre de la LNH :

Le contrat de Mikhail Grigorenko est rejeté par la LNH

La ténacité d’Ève Gascon est formidable. Voici une entrevue avec la jeune gardienne qui ne cesse d’établir des records :

Ève Gascon : Un exemple de ténacité