Aller à…

RSS Feed

On parle beaucoup d’Auston Matthews, mais qu’en est-il de Mitch Marner?



Par Louis-thomas Bastien

Ce n’est pas sorcier à la vitesse qu’Auston Matthews rempli les filets adverses il fait couler énormément d’encre dans les médias qui couvrent la sphère du hockey, principalement à Toronto. Mais qu’en est-il de son acolyte Mitchell Marner?

Repêché par les Maple Leafs de Toronto une année avant son coéquipier-vedette au quatrième rang, Marner occupe actuellement le deuxième rang des pointeurs à égalité avec Leon Draisaitl avec un total de 30 points au compteur jusqu’ici.

Les succès de Marner reliés à ceux de Matthews?

Je ne vais aucunement nier les talents de marqueur du #34 des Leafs, mais la question se pose assurément: Est-ce que Matthews aurait autant de succès sans Marner qui l’alimente et qui le trouve partout sur la glace? Pour vous aider à répondre à cette question je vous invitent à regarder cette vidéo qui montre tous les buts de Matthews depuis le début de cette saison écourtée dû à la pandémie.

En écoutant cette vidéo une constatation s’est faite à mes yeux. Même si Marner n’obtient pas toujours la première passe ou même la deuxième, il se trouve à être à l’origine de la majorité des buts du premier choix au total. Ma réponse à cette question? Les succès des deux joueurs étoiles sont extrêmement reliés! Pendant que le #16 étourdi les défenses adverses le #34 se place au bon endroit, loin des défenseurs adverses prêt à dégainer. Mon constat final est que les deux possèdent une chimie sur la glace qui est complémentaire ce qui explique les succès globaux des deux depuis le début de la saison, ainsi que des succès des Maple Leafs. De plus, les deux collègues possèdent vraisemblablement une belle chimie hors glace également et si celle ci est aussi magistrale que celle qu’on voit sur la glace je ne doute aucunement qu’ils soient de très bon amis.

Salaire mérité?

La signature du nouveau contrat du natif de Markham en Ontario a été tout qu’une saga dans les médias Torontois avant le début de la saison 2019-2020. À la fin de celle-ci le clan de Marner et celui de Dubas en sont venus à une entente qui allais rapporter 10,903 millions annuellement jusqu’en 2024-25. On s’entend pour dire que presque 11 millions annuellement c’est énorme mais ce n’est pas étranger pour un attaquant du talent de Marner. L’ancienne gloire des Knights de London a été critiqué un peu comme Carey Price concernant la lourdeur de son salaire, mais avec la saison qu’il a connu l’année passée et celle qui connaît en ce moment cela devrait être assez pour faire taire ses détracteurs.

Pourquoi parlent-on plus des succès de Matthews?

Ma théorie bien que simple n’est pas si évidente pour tous les amateurs de hockey. Le fait que Matthews a été un premier choix au total joue un énorme facteur selon moi la pression se retrouve sur lui pour produire et quand il le fait les analystes mettent le projecteurs principalement sur l’américain. On pourrait même dire que cela fait de Marner l’un des joueurs les plus sous-estimés de la ligue autour des Huberdeau et cie. La différence? Le numéro 16 évolue dans un véritable marché de hockey à Toronto!

Conclusion? Marner contribue beaucoup plus aux succès des Leafs que plusieurs peuvent le croirent et ça c’est évident à mes yeux. Vous me direz ce que vous en pensez en commentaire. Une chose est sûre on a pas fini d’entendre parler des succès de ces deux là surtout cette saison avec la division canadienne. Bref, nous avons bien hâte de vous lire!

Crédit photo: sharpmagazine.com

À lire aussi sur le 7e match:

Le CH frappe un grand coup en effectuant un ménage dans son personnel d’entraîneurs :

Les Canadiens congédient Claude Julien et Kirk Muller

Espérons que le célèbre golfeur ne subira pas trop de séquelles :

https://www.le7ematch.com/71870/tiger-woods-victime-dun-grave-accident2/
Toute une eprformance d’AntonKhudobin alors que les Panthers inscrivent un record de concession pour le nombre de tirs au but en une période :

Un gardien étincelant malgré la défaite des siens