Aller à…

RSS Feed

Échanger Arber Xhekaj : un geste que les Canadiens pourraient regretter amèrement


  Daniel Vanier

Avec la date limite des transactions dans la Ligue nationale de hockey qui approche à grands pas, nous allons entendre de nombreuses rumeurs circuler. Chez les Canadiens de Montréal, les rumeurs les plus persistantes ces temps-ci concernent le robuste défenseur Arber Xhekaj. «Le shériff» ne laisse personne indifférent et les opinions sont plutôt partagées à savoir si Kent Hughes devrait l’échanger ou pas. Prenons le temps d’analyser les forces et les faiblesses d’Arber Xhekaj et ce que les Canadiens pourraient gagner ou perdre si Kent Hughes prenait la décision d’effectuer une transaction impliquant Arber Xhekaj.

Les bonnes raisons d’échanger Arber Xhekaj

Commençons par regarder les points qui sont le plus souvent mentionnés parmi ceux qui croient que les Canadiens devraient se départir des services du robuste défenseur.

Un surplus de défenseurs important

La grande majorité des espoirs les plus prometteurs des Canadiens de Montréal se retrouve au poste de défenseur. Lane Hutson est sans aucun doute l’espoir le plus prometteur du Tricolore. Toutefois, outre le talentueux défenseur américain, le CH possède aussi Logan Mailloux, David Reinbacher, Adam Engström, et William Trudeau. C’est sans oublier Justin Barron qui peaufine en ce moment son jeu avec le Rocket comme Xhekaj l’a fait précédemment. Il y a aussi Bogdan Konyushkov, qui est plus méconnu des partisans du CH, mais qui est encensé par son entraîneur Igor Larionov dans la KHL. Selon l’ancien joueur vedette des Red Wings Konyshkov a tout pour devenir un joueur clé à Montréal, et ce très bientôt.

Bref, comme on peut voir, la position de défenseur regorge de prospects intéressants et c’est une certitude que Kent Hughes va se servir d’un ou de plusieurs de ces jeunes défenseurs prometteurs pour renforcir une autre position. C’est pourquoi échanger Arber Xhekaj aurait du sens pour plusieurs observateurs.

les faiblesses en défensive de «Wi-fi»

>En ce moment, il est vrai qu’ Arber Xhekaj est probablement le défenseur le moins fiable des 7 arrières qui sont présentement à Montréal. Mike Matheson et David Savard sont excellents, alors que Jayden Struble lui est effectivement supérieur défensivement tout comme Jordan Harris et même, à un moindre degré toutefois, Johnathan Kovacevic. Sans être complètement inefficace, il arrive parfois qu’ Arber Xhekaj soit en retard sur certains jeux et qu’il soit aussi parfois pris hors position. Bien qu’il s’est beaucoup amélioré depuis quelques matchs, l’arrière de 23 ans doit effectivement continuer à travailler son jeu défensif.

Les bagarres sont moins nombreuses

Un autre élément qui est souvent mentionné par les partisans voulant impliquer Arber Xhekaj dans une transaction est le fait que les bagarres sont moins fréquentes dans le hockey d’aujourd’hui. Il est vrai que, bien qu’elles sont toujours là, elles sont beaucoup moins omniprésentes qu’elles l’étaient dans les années 70 et 80.

Outre ces 3 aspects, une autre chose qui a été quelquefois mentionnée à propos d’Arber Xhekaj est qu’il aurait développé un côté «Primadonna», à la P.K. Subban. nous avons décider de passer outre cela, car bien que nous ne sommes pas présents dans le vestiaire, Xhekaj nous semble très loin d’avoir la tête aussi enflée que «Subby» lors de la fin de son passage à Montréal. Ce n’est pas parce que tu acceptes de tourner une publicité que tu te prends automatiquement pour une vedette. Oublions donc ces rumeurs farfelues. Les 3 autres points ont toutefois du sens.

Les raisons qui pourraient faire regretter une transaction impliquant Arber Xhekaj

Maintenant que nous avons jeté un coup d’oeil aux éléments pourraient favorisé une transaction impliquant Arber Xhekaj, regardons ceux qui pourraient faire regretter une telle décision.

Des atouts offensifs intéressants

Nous mentionnons plus haut qu’Arber Xhekaj est possiblement le défenseur des Canadiens le moins fiable défensivement. Toutefois, il se reprend du côté offensif. Avec Justin Barron qui est rétrogradé au Rocket, «Wi-Fi» est présentement l’arrière du CH qui possède les meilleures aptitudes offensives après Mike Matheson. Xhekaj possède un très bon coup de patin, effectue de bonnes passes et on découvre qu’il a de plus en plus un très bon tir. Lors du match contre les Capitals, le 17 février dernier, Arber Xhekaj a inscrit son 2e but de la saison. Le colosse défenseur a décoché un puissant tir frappé de la ligne bleue en contre-attaque qui a mystifié Darcy Kuemper. La LNH a répertorié son tir à 102,2 MPH. Selon le site NHL Edge, c’est le troisième lancer le plus puissant enregistré cette saison dans la LNH. Colin Miller (102,59 MPH) et Darren Raddysh (102,40 MPH) ont effectué des tirs plus forts que Xhekaj. Vous pouvez voir ce boulet de canon ici :

Vraiment, Arber Xhekaj démontre de plus en plus qu’il possède des aptitudes offensives très intéressantes.

Un protecteur de haute qualité pour les petits joueurs

Bien que les bagarres sont beaucoup moins nombreuses dans la LNH d’aujourd’hui, elles sont encore présentes. Il n’y a plus vraiment de place pour un joueur qui n’est utile à son équipe que lorsqu’il jette les gants. C’est toutefois loin d’être le cas d’Arber Xhekaj. Le numéro 72 du CH est assurément parmi le top 5 des meilleurs bagarreurs de la ligue, mais il a d’autres utilités. «X» est déjà un très bon joueur de hockey et il est loin d’être un simple matamore. Les Canadiens ont donc la chance de pouvoir compter sur un des meilleurs de la ligue au bout du poing pour protéger les plus petits joueurs de l’équipe, en plus d’être capable d’aider l’équipe sur le plan hockey. C’est quelque chose de très rare, Arber Xhekaj possède donc des attributs très précieux !

un excellent esprit d’équipe

Arber Xhekaj démontre qu’il est prêt à tout faire pour venir en aide à un coéquipier. Il va toujours venir les défendre non seulement avec ses poings, mais aussi avec une retentissante mise en échec. Nous avons pu le constater une fois de plus lors du match contre Buffalo le 21 février. Xhekaj a renversé plusieurs fois Casey Mittelstadt qui avait frappé Jake Evans par derrière. Il démontrait ainsi que les équipes adverses allaient devoir payer le prix s’ils donnaient des coups bas à ses coéquipiers. Il est aussi prêt à se sacrifier en bloquant des tirs. «Wi-Fi» A aussi une excellente attitude. On ne voit jamais non plus le gros numéro 72 se plaindre de son sort lorsqu’il est moins utilisé ou retranché. Ce sont tous des points qui démontrent son très fort esprit d’équipe.

Un joueur de caractère

Depuis ses débuts au hockey, Arber Xhejaj n’a rien eu de facile. Avant d’être ignoré par les 32 équipes de la LNH au repêchage, le défenseur l’avait aussi été par celles de la Ligue de l’Ontario. Il a donc commencé à suivre des cours de power skating pour s’améliorer. Il n’a pas peur de mettre les bouchées doubles pour devenir le meilleur joueur possible. Il n’est pas le type de joueur qui va prendre congé dans un match ni même dans un entraînement. Cette force de caractère est un gros plus et est une source d’inspiration pour ses coéquipiers.

Un joueur qui n’a pas fini de s’améliorer

Il ne faut pas oublier que le défenseur natif de Hamilton est seulement âgé de 23 ans. Avec son caractère, son excellente attitude et sa force de vaincre, Arber Xhekaj ne peut faire autrement que s’améliorer. D’ailleurs c’est ce que Martin St-Louis dit de lui :
«Il est engagé, il veut apprendre et il a une bonne attitude.»

Vous pouvez écouter l’intervention complète de l’entraîneur du CH ici:

Après le match du 21 février contre les Sabres, Martin St-Louis a eu d’autres bons mots pour son jeune défenseur:

« Le plus dur, pour un jeune défenseur, c’est de jouer défensivement, bien lire les attaques. Je trouve qu’il devient meilleur et plus constant à ce niveau.»

Bref, Arber Xhekaj continue de s’améliorer…et il n’a pas fini de le faire !

Un joueur très apprécié de ses coéquipiers

La force de caractère, le désir de vaincre et son esprit d’équipe sont des qualités d’Arber Xhekaj qui font de lui un joueur très apprécié par ses coéquipiers. Vous pouvez d’ailleurs voir tout le respect qu’ont pour lui ses coéquipiers et ses entraineurs dans la vidéo qui suit :

La chimie dans le vestiaire est importante pour bâtir une équipe et, de toute évidence, Arber Xhekaj est un coéquipier extrêment apprécié. Ce qui fait de lui un élément important de cette chimie.

Un joueur respecté et craint par ses adversaires

Un autre point important à propos d’Arber Xhekaj est qu’il impose le respect auprès de ses adversaires. Les joueurs des équipes adverses se permettent beaucoup moins de largesses contre les petits joueurs du Tricolore lorsque Xhekaj est en uniforme. C’est donc un atout important, car seulement avec sa présence, sans même à avoir à jeter les gants, il protège ses coéquipiers.

Échanger Arber Xhekaj pourrait être une grave erreur !

Comme nous pouvons le constater, il y a beaucoup plus d’éléments positifs que d’éléments négatifs lorsqu’on examine de près le dossier d’Arber Xhekaj. Le robuste arrière possède un ensemble de qualités qui font de lui un joueur très difficile à dénicher ailleurs. Des défenseurs possédant tous les atouts que possède Arber Xhekaj, il y en a très peu dans la LNH. C’est pourquoi l’échanger pourrait fort bien devenir une grave erreur. Évidemment, puisque même le grand Wayne Gretzky a déjà été échangé, il n’y a aucun joueur qui est intouchable.

Toutefois, Bien qu’Arber Xhekaj n’est pas encore un joueur vedette et qu’il n’en deviendra peut-être jamais un non plus, il démontre des qualités qui en fait un joueur extrêmement utile à une équipe de hockey. À la lumière de tout ceci, nous pouvons avancer qu’à moins d’une offre vraiment impossible à refuser, Kent Hughes a tout intérêt à conserver Arber Xhekaj dans la formation des Canadiens de Montréal !

Crédit photo : NHL.com


Mots clés: , ,

2 Réponses “Échanger Arber Xhekaj : un geste que les Canadiens pourraient regretter amèrement”

  1. Roger Lévesque
    23 février 2024 à 19:24

    Vous avez très bien expliqué la situation. Il est jeune et va définitivement continuer à se développer. Si on le laisse partir il fera mentir ses dénigreurs car il sera un pilier peu importe l’équipe pour qui il évoluera. On a le luxe d’avoir plusieurs bons prospects à la défense, qu’on n’en choisisse d’autres, mais lui on doit le garder d’autant plus qu’il est un favori de la foule.

  2. Daniel Vanier
    23 février 2024 à 21:24

    @ Roger Lévesque : Merci beaucoup et nous sommes du même avis que vous !