Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Sénateurs


Par Gabriel Asselin

Après s’être incliné devant les Maple Leafs de Toronto il y a quelques heures à peine, le Canadien reprendra l’action ce soir en amorçant une série de deux matchs contre les Sénateurs à Ottawa. La rencontre de ce soir s’amorcera sur le coup de 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, Corey Perry a été laissé de côté hier et il est peu probable qu’il joue ce soir compte tenu de la performance de Paul Byron lors du match de samedi.

Défendons-nous !

Du côté de la défensive, Brett Kulak a été laissé de côté lors du match de samedi et il est impossible de savoir savoir s’il retrouvera son poste à la ligne bleue ce soir.

Arrêt-Stop, on ne passe pas !

Jake Allen devrait obtenir le départ pour le match de ce soir.

Formations projetées pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
Connor Brown

Après avoir affronté l’une des attaques les plus dangereuses du circuit Bettman hier soir, le scénario sera complètement opposé dans quelques heures alors que les Sénateurs sont parmi les pires équipes de la Ligue nationale à ce chapitre. À vrai dire, ils occupent le 28e échelon avec une moyenne de 2,32 buts inscrits par rencontre. Cela n’a toutefois pas empêché les hommes de D.J. Smith de remporter le match de lundi dernier contre les Maple Leafs après avoir accusé un retard de 5 à 1 en fin de deuxième période. Malgré le fait que l’attaque des Sénateurs n’est pas très explosive, mais très diversifiée – 13 joueurs revendiquent au moins 6 points alors que le meneur pointe à 11 -, un des attaquants de la formation ottavienne se démarque par les temps qui courent: Connor Brown. En effet, la 156e sélection lors de l’encan amateur de 2012 a récolté deux buts et deux mentions d’aide à ses quatre derniers matchs, étant blanchi à une reprise, alors que sa récolte depuis le début de la saison ne s’élève qu’à dix points, dont quatre buts, en 19 rencontres. Il est juste d’affirmer cependant qu’il joue dans l’ombre des Tim Stützle, Thomas Chabot, Brady Tkachuk et Matt Murray, pour ne nommer que ceux-là. Malgré tout, il a récolté 42 points, dont 16 buts, au cours de la dernière campagne et il a franchi le plateau des 20 buts au cours de sa saison recrue dans le circuit Bettman en 2016-17. Par contre, ses statistiques en carrière contre le Tricolore sont très ordinaires: seulement trois buts et aucune mention d’aide en 18 matchs. Bref, Connor Brown connait de bon moment actuellement et le Tricolore devra l’avoir à l’œil s’il veut remporter le match de ce soir.

2- Éviter les erreurs en zone défensive

Lors du revers de samedi contre les Maple Leafs, les erreurs en zone défensive ont directement mené aux quatre premiers buts des visiteurs, permettant à ces derniers de s’imposer sans trop de difficultés. Ça n’a pas été le pire match des hommes de Claude Julien en matière d’indiscipline avec quatre opportunités offertes aux Torontois, la quatrième a été cependant sur un geste de frustration en toute fin de rencontre. Par contre, les trois autres infractions, toutes écopées en territoire défensif, dont une pour avoir retardé le match, ont permis aux Maple Leafs de trouver le fond du filet à autant de reprises. Lors des deux buts d’Auston Matthews, ce dernier a été laissé sans surveillance alors qu’il est largement le meilleur buteur de la LNH, lui permettant de décocher deux bons tirs que Carey Price n’a pas été en mesure de repousser. Lors du deuxième but des Maple Leafs, survenu seulement 15 secondes après le premier filet de Matthews, Jeff Petry a aveuglément dégagé le disque de sa zone, se rendant coupable d’un revirement. Puis, en tentant de réparer sa bourde, il s’est complètement sorti du jeu, permettant ainsi à Travis Boyd d’enfiler aisément l’aiguille lors d’un surnombre à deux contre zéro. Une situation similaire est survenue sur le troisième but des hommes de Sheldon Keefe lorsque Shea Weber s’est totalement sorti du jeu en tentant de neutraliser Matthews, permettant à Mitchell Marner de capitaliser sur un surnombre à deux contre un. Les Sénateurs n’ont pas la même force de frappe offensive, mais plusieurs de ces buts, si ce n’est pas tous ces buts, auraient été inscrits peu importe les joueurs impliqués lorsqu’ils peuvent manœuvrer à leur guise aussi proche du filet adverse. Bref, les erreurs en zone défensive ont coûté la victoire au Tricolore hier et les hommes de Claude Julien devront se ressaisir s’ils veulent inverser la tendance ce soir.

3- Prendre les devants tôt dans le match

Le Tricolore est finalement parvenu à inscrire trois buts au cours de la rencontre de samedi, une première en six rencontres, mais cela n’a pas été suffisant pour vaincre les Maple Leafs. Cependant, il a été blanchi au premier vingt pour un troisième match consécutif et le moment serait bien choisi pour inverser la tendance ce soir. En effet, les Sénateurs sont accoutumés aux débuts de match pénibles depuis le début de la campagne alors qu’ils dominent outrageusement la Ligue nationale avec 27 buts concédés au premier tiers. En comparaison, les équipes qui viennent en deuxième position, les Canucks et les Flames, ont concédé près de 25% moins de buts avec 21 larcins. Bien entendu, autant de buts concédés tôt dans le match signifient inévitablement un dossier médiocre en tirant de l’arrière après 20 minutes de jeu et les Sénateurs n’y échappe pas. En 9 occasions depuis le début, les hommes de D.J. Smith ne revendiquent d’une seule victoire et elle est survenue pas plus tard que lundi dernier lors de leur remontée victorieuse contre les Maple Leafs. Il n’est donc pas surprenant de constater qu’ils sont toujours la seule équipe à ne pas avoir franchi le plateau des 10 points au classement général. Pour ce qui est du Tricolore, les hommes de Claude Julien revendiquent six gains contre deux revers, dont un en temps supplémentaire, lorsqu’ils possèdent les devants au terme du premier tiers. Bref, le Tricolore devra profiter des difficultés en début de rencontre des Sénateurs afin de prendre le large et d’avoir une fin de match plus aisée contre une formation qui a joué son dernier match il y a trois jours.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait retrouver le chemin de la victoire.

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et TSN

À lire aussi sur le 7e match:

C’est un très beau geste de la part de Nick Suzuki et des Canadiens de Montréal :

Nick Suzuki portera des patins très spéciaux avant le match de ce soir contre les Maple Leafs

Voilà une transaction qui est bonne pour les 2 formations :

Carson Wentz échangé aux Colts

Le moment est venu pour Claude Julien de se renouveler, sinon le CH ne changera jamais son image tant qu’il sera à la barre de l’équipe :

Claude Julien doit maintenant livrer la marchandise

%d blogueurs aiment cette page :