Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Formation du CH – Match Canadiens vs Maple Leafs


Par Gabriel Asselin

Après avoir subi un troisième revers à ses quatre derniers matchs lors de la rencontre contre les Oilers d’Edmonton jeudi, le Canadien disputera un dernier match ce soir, avant de profiter d’une semaine complète de congé, en rendant visite aux Maple Leafs de Toronto. L’affrontement s’amorcera peu après 19h.

L’alignement partant

À l’attaque !

Du côté de l’attaque, les 12 attaquants seront en uniforme à moins d’un rappel de dernière minute en provenance de l’équipe de réserve.

Défendons-nous ! :

Du côté de la défensive, nous vous disions ce matin qu’il ne serait pas surprenant que Victor Mete joue un premier match depuis le 2 février. C’est maintenant officiel, car Claude Julien vient de le confirmer :

Arrêt-Stop, on ne passe pas ! :

Carey Price retrouvera son poste devant la cage des siens et Jake Allen le secondera.

Formations projetées pour le match de ce soir :

Les trois clés du match :

1- Attention à …
John Tavares

Au cours de ses deux derniers matchs, les hommes de Claude Julien ont effectué un excellent travail afin de neutraliser les duos composés d’Auston Matthews et Mitchell Marner, ainsi que Connor McDavid et Leon Draisaitl, qui ont récolté un grand total de trois mentions d’aide. Malgré tout, le Tricolore a subi deux défaites en temps réglementaire au cours de ces rencontres. Le Canadien devra réussir le même tour de force ce soir, mais il devra le faire tout en gardant également à l’œil John Tavares. En effet, le joueur de centre ontarien, qui a représenté le Canada à de multiples reprises sur la scène internationale, a bien fait au cours de la rencontre de mercredi au Centre Bell, récoltant des mentions d’aide sur les deux premiers buts des siens. Petite parenthèse ici, les Maple Leafs n’ont pas joué de match depuis l’affrontement contre le Tricolore plus tôt cette semaine. L’attaquant de 30 ans avait connu un excellent début de saison en amassant cinq points au cours des deux premiers matchs, dont trois lors de la visite des hommes de Claude Julien à Toronto. Cela signifie qu’il a récolté cinq points en deux rencontres contre le Tricolore cette saison. Tavares a ensuite connu un léger passage à vide, ne récoltant qu’un seul but en quatre matchs entre le 20 et le 26 janvier. À l’heure actuelle, il est cependant sur une belle lancée, ayant récolté un but et six mentions d’aide à ses six derniers matchs, n’étant blanchi qu’une seule fois au cours de cette séquence. Il connait également du succès en carrière contre la formation montréalaise, amassant 15 buts et 20 mentions d’aide pour 35 points en 37 joutes. Bref, Tavares semble se plaire à jouer contre le Canadien et les hommes de Claude Julien devront l’avoir à l’œil ce soir qu’il souhaite partir en congé sur une bonne note.

2- Jouer avec l’énergie du désespoir

Le moins que l’on puisse dire, c’est que l’attaque du Tricolore est dans une sécheresse très aride par les temps qui courent. Après avoir inscrits au moins cinq buts dans six de leurs dix premiers matchs de la saison, dont cinq fois contre les Canucks, les hommes de Claude Julien peinent à trouver le fond du filet, ne parvenant à le faire qu’à six reprises au cours de leurs quatre dernières rencontres. Trois d’entre eux proviennent d’ailleurs du bâton de Josh Anderson. Avec leur victoire de mercredi au Centre Bell, combinée au revers du Tricolore le lendemain contre les Oilers, les Maple Leafs détiennent actuellement une avance de cinq points devant la formation montréalaise. Malgré qu’il reste, plus ou moins, 75% de la saison encore à faire, les Maple Leafs seront difficiles à rattraper advenant le cas qu’ils détiennent une avance d’une dizaine de points au sommet de la division nord. En cette saison où ils n’ont pas à composer avec les Bruins de Boston et le Lightning de Tampa Bay, il ne serait pas surprenant de voir les hommes de Sheldon Keefe atteindre le plateau des 35, voire 40, victoires au cours de cette campagne de 56 matchs. Le Tricolore ne peut rien faire outre maintenir la cadence et remporter sa part de matchs contre ses rivaux torontois. De plus, après le match de ce soir, les hommes de Claude Julien ne disputeront leur prochain match que samedi prochain alors que les Maple Leafs seront à nouveau de passage au Centre Bell. Entretemps, ils disputeront trois rencontres contre les Sénateurs d’Ottawa. Il est aisé de comprendre que le Tricolore n’a pas offert son plein rendement lors de la rencontre de mercredi en prévision du match du lendemain contre les Oilers. Cependant, cette excuse ne sera pas valable ce soir alors que les hommes de Claude Julien auront amplement le temps de reprendre des forces au cours de la prochaine semaine afin d’attaquer les 41 derniers matchs de la saison. Bref, le Tricolore devra aborder le match de ce soir comme si sa survie pour l’obtention du titre de la division nord en dépendait s’il veut quitter pour sa semaine de congé en ayant l’esprit légèrement plus en paix.

3- Débloquer en avantage numérique

Le jeu de puissance du Tricolore avait amorcé la campagne sur les chapeaux de roue et la situation semblait être sur la bonne voie après des années de dure labeur, mais ce n’était finalement qu’un feu de paille. Après avoir capitalisé au cours de six de ses sept premiers matchs de la saison, récoltant huit buts et 26 tentatives, soit tout juste au dessus de 30%, le Canadien est tombé en panne sèche à ce chapitre. Au cours de ses sept derniers matchs, soit depuis la deuxième rencontre contre les Flames de Calgary, le Tricolore n’a inscrit que deux maigres buts en 22 tentatives, soit environ 9%. Les hommes de Claude Julien pointent actuellement au 17e échelon du circuit Bettman avec une efficacité de 20,8% à ce chapitre. Ce revirement de situation n’est pas étranger aux récent déboires de la Sainte-Flanelle alors que les deux buts ont été inscrits dans des victoires, le premier contre les Canucks de Vancouver et le second lors du gain peu convaincant à Ottawa. De plus, les Maple Leafs ne représentent pas l’équipe la plus disciplinée de la Ligue nationale alors qu’ils pointent au 11e échelon avec 3,71 opportunités en jeu de puissance offertes à l’adversaire par rencontre. En comparaison, le Tricolore est à égalité au premier rang en compagnie des Blues de St-Louis. Le Canadien n’avait pas capitalisé sur ses deux opportunités mercredi, mais rappelons-nous que deux des quatre buts des Maple Leafs avaient été inscrits alors que les deux équipes évoluaient à 4 contre 4. Bref, l’attaque montréalaise doit se réveiller si le Tricolore souhaite retrouver le droit chemin et le jeu de puissance pourrait grandement aider la cause.

En suivant ces trois clés, le Canadien pourrait retrouver le chemin de la victoire.

Crédit photo : NHL.com (3 fois) et The Athletic

À lire aussi sur le 7e match:

Un moment gênant pour Adam Larsson:

Adam Larsson marque un superbe but….Dans son propre filet!

Une autre semaine productive pour le défenseur des Canadiens :

LNH : Jeff Petry nommé la 3e étoile de la semaine

Pierre Lebrun dévoile un côté qu’on lui connaissait pas :

Rions un peu : Pierre Lebrun en sort une bien bonne sur Twitter

%d blogueurs aiment cette page :