Aller à…

Le 7e Matchsur Google+RSS Feed

Au tour de Patrik Laine de goûter à la médecine de John Tortorella


Par Daniel Vanier

Une des raisons principales du départ de Pierre-Luc Dubois des Blue Jackets de Columbus était les difficultés qu’il avait pour bien s’entendre avec l’entraîneur de l’équipe, John Tortorella.

Le joueur de centre québécois a donc été échangé en compagnie d’un choix de 3e ronde en 2022 en retour du joueur de centre Jack Roslovic et de l’ailier droit Patrik Laine. Les Blue Jackets croyaient ainsi améliorer l’atmosphère au sein du vestiaire de leur formation. Malheureusement pour eux, il semble que cela n’a pas complètement fonctionné.

Laine cloué au banc



Une des deux nouvelles acquisitions de cette transaction des Blue Jackets de Columbus, Patrik Laine, a goûté à son tout à médecine de John Tortorella hier soir dans un gain de 3 à 2 contre les Hurricanes de la Caroline au Nationwide Arena.

Le 2e choix au total de l’encan de 2016 a été tenu au banc à partir de la sixième minute de la deuxième période et n’a pas vu d’action par la suite. En fait, le Finlandais a joué 7 minutes et 7 secondes en première période. En 2e il a joué durant 4 minutes et 7 secondes et il n’a pas joué du tout en 3e période.
Patrik Laine possède pourtant de bonnes statistiques jusqu’ici puisqu’il a une fiche de but 5 buts et 1 passe pour un total de 6 points en 5 matchs.

Le problème relève peut-être de son jeu dans sa propre zone, car il affiche un différentiel de -3 en 4 parties avec Columbus.

Tortorella est-il le problème ?

Patrik Laine n’est pas parfait. Il est le type de joueur qui a parfois tendance à se fier sur son immense talent plutôt que de donner le plein effort.
De son côté, celui qu’on surnomme «Torto» est un excellent coach pour influencer ses joueurs à se dépasser. Toutefois, peut-être pousse-t-il la note un peu trop loin. Lorsque tu cloues tes joueurs vedettes comme ça, ce n’est pas tout à fait normal. Oui cela indique qu’il n’y a aucun passe-droit pour personne, mais peut-être que cela indique aussi que John Tortorella est une partie du problème. Max Domi, Patrik Laine et bien entendu Pierre-Luc Dubois auront tous les trois subi cette méthode par Tortorella et il y a seulement 13 parties de jouées.

Il se pourrait bien que,si John Tortorella ne s’assouplit pas quelque peu, la marmite finisse par sauter à Columbus et que ce soit lui qui paie le prix au final.

À lire aussi sur le 7e match:

Un moment gênant pour Adam Larsson:

Adam Larsson marque un superbe but….Dans son propre filet!

Une autre semaine productive pour le défenseur des Canadiens :

LNH : Jeff Petry nommé la 3e étoile de la semaine

Pierre Lebrun dévoile un côté qu’on lui connaissait pas :

Rions un peu : Pierre Lebrun en sort une bien bonne sur Twitter

Mots clés: , , ,

%d blogueurs aiment cette page :